[Total : 7    Moyenne : 2.9/5]

Rhumatisme le plus répandu, l’arthrose du genou est une atteinte chronique de l’articulation provoquant une dégénérescence des cartilages. Maladie commune et incurable, l’arthrose du genou n’est cependant pas incompatible avec le sport. Avec un traitement naturel comme la spiruline bio, la douleur s’estompe et l’exercice redevient possible. Mode d’emploi.

La spiruline bio rime avec sport et santé

Consommée depuis l’Antiquité, la spiruline bio est une algue microscopique aux propriétés énergiques et nutritives exceptionnelles. Ses bienfaits pour la santé sont multiples : tonus et vitalité, peau revitalisée, source en fer, stimulation du système immunitaire… Associée à de l’exercice physique, la spiruline bio favorise la prise de masse musculaire et améliore la récupération après l’effort. La chlorophylle qu’elle contient va oxygéner les muscles et l’organisme. Une aubaine pour les sportifs souffrant d’arthrose.

L'association de la spiruline du ginkgo biloba et de la myrtille régénère le cartilage rapidement

L’association de la spiruline du ginkgo biloba et de la myrtille régénère le cartilage rapidement

L’usure des cartilages du genou provoque des douleurs vives au niveau des articulations, notamment pendant un effort. La spiruline bio est un anti-inflammatoire naturel qui soulage la douleur pendant et après le sport. Son effet antioxydant permet également de lutter efficacement contre les inflammations articulatoires. Sa haute concentration en protéines accélère le processus de cicatrisation des cartilages. En respectant la dose standard de 4 à 6 gélules par jours, ce complément alimentaire constitue un traitement naturel contre l’arthrose du genou.

On imagine souvent que l’arthrose est causée par l’usure du cartilage, au point de jonction entre les os. A force de frotter l’une contre l’autre, les deux surfaces de cartilage finiraient par s’éroder.
C’est une vision sympathique mais naïve. Voici comment les choses se passent réellement :
Le cartilage est une couche mince (quelques millimètres au plus dans les plus grosses articulations) qui recouvre le bout des os et qui joue le rôle de « pneu » de l’articulation. Sa surface ferme et élastique est très lisse. Le cartilage est de plus imbibé de synovie, le liquide articulaire, présent normalement en très petite quantité, et de consistance filante (comme du blanc d’oeuf). Cette synovie est si efficace comme lubrifiant, que le cartilage glisse plus facilement sur le cartilage adjacent qu’un patin sur la glace !
Lorsque vous avez de l’arthrose, votre cartilage s’amincit puis disparaît. Mais ce n’est pas à cause de l’usure.
Au contraire : le cartilage n’étant pas irrigué par des vaisseaux sanguins, sa seule façon de se procurer des nutriments pour se renouveler est que la synovie y pénètre et y circule, car c’est dans la synovie que se trouve la « nourriture » des cellules productrices de cartilage. Or, cela ne se produit que sous l’effet des pressions provoquées par les mouvements : compressé puis relâché, le cartilage, un peu à la manière d’une éponge, s’imprègne puis expulse la synovie, se chargeant au passage des précieux nutriments qu’elle contient.
Ainsi, plus vous bougez, plus vous utilisez vos articulations, mieux votre cartilage est irrigué et peut se renouveler ! C’est le miracle du cartilage, qui ne s’use que quand on ne l’utilise pas.
Les plantes sont bénéfiques pour la microcirculation et la régénération, elles contribuent à prévenir l’arthrose : la myrtille bio en gélules, le Gingko biloba bio en gélules, sont aussi les plus indiqués.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*